Freydis Eiriksdottir

juillet 11, 2021 8 Minutes de lecture

Freydis Eiriksdottir | La Guerrière Viking au Sang d’Exploratrice

Découvrez l'incroyable Histoire de Freydis Eiriksdottir

Bien que la civilisation viking ait été forgée par de grands hommes, il n’en demeure pas moins que les femmes nordiques ont joué un rôle capital. À cet égard, les guerrières vikings ont elles aussi fait trembler les champs de bataille, surtout les fameuses skjaldmö. Et de toutes ces femmes guerrières, l’histoire de Freydis Eiriksdottirest probablement la plus surprenante.

Célèbre fille d’Erik le Rouge, elle ne tarde pas à marcher sur les pas de son père. Encore très jeune, elle participe à la découverte du Vinland et acquiert la notoriété de terrible guerrière. Cependant, son caractère impitoyable va se retourner contre elle puisqu’elle va lui faire valoir la réputation de traîtresse.

Seulement avant d’en arriver là, commençons d’abord par mettre à jour l’histoire de la surprenante Freydis Eiriksdottir. Découvrez comment elle est passée d’une héroïne à la traîtresse oubliée de l’histoire !

La légende Freydis : la skjaldmö au sang d’explorateur

Freydis Eiriksdottir | La Guerrière Viking au Sang d’Exploratrice


Freydis est la fille cadette du célèbre chef viking Erik le Rouge. Ce grand explorateur est le Viking qui a fondé la première colonie nordique en dehors de l’Europe dans le Groenland. Seulement, avant de devenir le roi et le héros viking adulé de tous, il fut exilé de son pays natal.

Connu pour avoir un caractère très colérique, Erik le Rouge commet un acte impardonnable au sein de la civilisation nordique. En effet, après avoir tué un Viking, il est banni de son village en Islande. Durant cette période de 3 ans, il se lance dans une expédition vers le Groenland qui marquera pour toujours les livres d’histoire.

C’est au cours de ce voyage qu’il rencontre son unique épouse Thjodhild Jörundsdóttir, avec qui il fonde une humble famille au Groenland. Ainsi, Freydis va grandir bercée des exploits de son père.

En plus de lui léguer le précieux héritage d’explorateur, Freydis hérite aussi du caractère instable et imprévisible de son père. Bien que ce fort tempérament va lui valoir le glorieux titre skjaldmö, la guerrière viking brandissant un bouclier, il va ultimement la mener à sa perte.

Découvrez l’histoire de Freydis, une Viking jadis respectée et crainte de tous qui finit par devenir la honte de sa famille !

Qui est Freydis Eiriksdottir ?

Née en l’an 970 après J.C, Freydis Eiriksdottir est la fille d’Erik le Rouge, mais n’est pas issu de sa femme Thjodhild. En réalité, cette dernière lui donnera uniquement trois fils Thorvald, Thorstein et le célèbre Leif Erikson.

Par ailleurs, le nom de la mère de Freydis demeure inconnu à ce jour. C’est pourquoi les historiens supposent qu’il s’agit d’une fille illégitime d’Erik Thorvaldsson et par conséquent elle n’est que la demi-sœur de Leif Erikson.

Néanmoins, elle a eu une enfance relativement calme et a grandi dans le même foyer que ses frères. Elle s’entendait même très bien avec son père et son grand frère Leif. La preuve c’est que son nom « Eiriksdottir » signifie en vieux norrois : la fille d’Erik.

C’est ainsi qu’au fil des années, elle devient une femme au caractère trempé,encore plus courageuse et intrépide que les plus forts des guerriers vikings. C’est sans aucun doute la raison pour laquelle son mari Torvald est dépeint comme plus faible et moins vigoureux en comparaison à Freydis.

À cet égard, on retrouve la première légende de Freydis dans la saga d’Erik le Rouge pendant l’expédition du Vinland. Alors qu’elle est enceinte de 8 mois, elle n’hésite pas à accompagner son frère Leif Erikson et d’autres prestigieux Vikings.

Bien que cette aventure marque le début de l’histoire de Freydis, son récit n’en demeure pas moins l’un des plus mystérieux de la mythologie viking !

L’histoire de Freydis Eiriksdottir

Freydis Eiriksdottir | La Guerrière Viking au Sang d’Exploratrice


Le mystère autour de l’histoire de Freydis
est dû au fait qu’elle ne soit citée qu’à quelques reprises dans les sagas nordiques. En effet, bien qu’elle soit issue de la lignée prestigieuse d’Erik le Rouge, on ne retrouve ses traces que dans deux sources historiques nordiques aux récits très différents :

  • La Saga d’Erik le Rouge : il s’agit d’une saga qui retrace la vie de ce héros. Écrite au 13e siècle, on y découvre pour la première fois les 3 fils d’Erik et son unique fille Freydis. Ce livre se focalise surtout sur les aventures d’Erik puis celles de son fils aîné Leif. Dans cette version, Freydis ne joue qu’un rôle mineur.
  • Grænlendinga saga : cet ouvrage ne se focalise pas uniquement sur Erik le Rouge. Il relate aussi les histoires des différents personnages vikings qui ont participé à la découverte du Groenland puis par la suite celle de l’Amérique du Nord. On découvre dans cette saga que Freydis a participé à toutes les expéditions au Vinland.

Quelle que soit la version, il ressort clairement de ces sagas que Freydis possède un tempérament très capricieux. En effet, elle est décrite à la fois comme une guerrière courageuse qui peut se montrer très colérique et sans aucune pitié.

À la découverte du Vinland et du Nouveau Monde

Ayant grandi aux côtés de ses frères et de son père, Freydis prend goût à l’aventure et à la navigation. Ainsi, l’an 1001 apr. J.-C., Leif Erikson, va à la quête de terres bénies à l’Ouest. C’est ainsi qu’il découvre une région qui correspondrait au Canada actuellement, contrastant en tout point avec le climat et la nature des pays nordiques. Il la nomme Vinland, car il y trouve des plantations agricoles de vignes à perte de vue.

Trois ans plus tard, sa sœur le rejoint à bord d’une nouvelle expédition. Seulement, contrairement à lui, elle ne vient pas en pacifiste. Suite à des échanges commerciaux non fructueux, un conflit éclate entre le camp des Vikings et celui des Amérindiens dénommés « Skrælings ». Selon de nombreuses sources historiques, le tempérament Freydis en est pour beaucoup.

Lors de ce combat, les Skrælings prennent vite l’avantage grâce à leurs outils et armements encore inédits. En effet, effrayés par les bruits des catapultes de leurs adversaires, les guerriers nordiques vont prendre la fuite.

Cependant, Freydis est la seule viking qui a le courage de rester sur le champ de bataille. Alors qu’elle est enceinte de 8 mois, elle poursuit le combat et repousse à elle seule une tribu entière de Skrælings.

La guerrière se livre à une scène pour le moins unique. Elle brandit son épée et se cogne le buste tout en hurlant de rage les chants de guerre viking. Contre toute attente, ceci terrorise les Indienset conclut la bataille au profit des Vikings.

C’est ainsi que Freydis sauve son peuple d’un véritable bain de sang et devient une skjaldmö.

Freydis la traîtresse

C’est déçue et pleine d’amertume que Freydis et le reste de son expédition retournent au Groenland. Jalouse du succès de ses autres frères en outre-mer, elle méprise le dirigeant de son groupe, Thorfinn Karlsefni.

Elle organise une alliance avec deux frères islandais, Helgi et Finnbogi, pour organiser un nouveau voyage vers le Vinland. Dès le départ, ils se sont entendus d’apporter 50 hommes chacun, puis de se partager les gains équitablement. Freydis avait demandé à son frère, Leif, de lui céder des maisons pour établir une base d’où ils pouvaient évoluer.

Malheureusement, la jeune guerrière viking n’a pas tout à fait été fidèle envers ses associés. Dès le départ, elle prit du retard pour rassembler plus d’hommes que les autres, et avoir la main haute sur le reste. Une fois arrivée, elle chasse les expéditeurs de son équipe qui s’étaient déjà installés, sous prétexte qu’en tant que sœur de Leif, elle le méritait plus.

Et les choses ne s’arrêtent pas là. Quand l’heure du retour est arrivée, elle a planifié toute une mise en scène pour s’approprier les gains des deux frères. Elle se cogne elle-même pour aller se plaindre à son mari que ses acolytes se sont retournés contre elle.

Son mari se doute de sa manigance, mais elle le menace de le quitter s’il ne la venge pas. C’est ainsi qu’un massacre se produit sur les lieux, et seules cinq femmes sont épargnées. Prise d’un accès de fureur, elle décide de ne laisser aucun témoin, et les achève de ses propres mains. Par ailleurs, elle défie tout membre de son équipe de raconter ce qui s’était produit, sous peine de vivre de terribles représailles.

Au final, Freydis croit avoir commis le crime parfait, mais le reste de l’histoire ne va pas forcément en sa faveur.

Le destin de la fille d’Erik le Rouge

Selon les légendes de la mythologie nordique, jamais rien de bon n’arrive à un Viking qui brise sa parole. Seulement, Freydis dans son arrogance ne comptait pas tenir parole depuis le début.

Après le massacre qu’elle a commis et un énième échec à fonder un village au Vinland, elle retourne au Groenland aux côtés de son frère. Connaissant sa sœur, Leif se doute que quelque chose cloche dans le récit de sa sœur. C’est pourquoi il décide de torturer trois de ces hommes pour qu’ils révèlent la vérité de sa trahison.

Bien qu’il soit en colère, Leif ne pouvait pas se résoudre à la condamner. Il décide ainsi de l’épargner, mais prédit que Freydis et toute sa descendance payeront les conséquences de ses actes.

Seulement, on ne peut pas être certain que le destin a réservé à Freydis ou à sa progéniture. En effet, aucune saga ne fait mention d’elle ou de sa descendance après cet épisode. Peut-être s’agit-il là d’une preuve que la prophétie de Leif s’est bien réalisée !

Cependant, cela était sans compter sur la série Vikings qui a fait revivre cette surprenante guerrière sous un tout nouveau jour. Sans plus attendre, découvrons qui est Freydis dans Vikings !

Le rôle de Freydis dans la série culte Vikings

Freydis Eiriksdottir | La Guerrière Viking au Sang d’Exploratrice

Après la mort de Ragnar Lodbrok, ses fils se lancent dans une quête pour assouvir leur vengeance contre le roi Aelle de Nuthermeberie. Après avoir remporté la célèbre bataille de York, la grande Armée Viking fait de nombreux prisonniers et esclaves, dont une ravissante et mystérieuse jeune femme. C’est ainsi qu’on découvre pour la première fois Freydis dans la saison 5 de la série !

Bien que cette représentation soit très loin du personnage historique de Freydis, son rôle ne demeure pas moins colossal dans la série Michael Hirst. Passant d’une esclave à reine, découvrez comment elle va entraîner la déchéance du roi Ivar le désossé

Amante, épouse puis traîtresse du roi Ivar

Freydis est présentée pour la première fois à Ivar en tant qu’esclave pour être sacrifiée aux dieux. Calme et sans aucune angoisse, elle obéit aux moindres ordres d’Ivar et finit par le séduire en le flattant. Elle lui murmure qu’après une victoire aussi glorieuse, il doit être l’élu des dieux. Envoûté par son charme et ses paroles, Ivar libère Freydis sans jamais connaître son prénom.

Cependant, il est loin de se douter que cette décision va entièrement bouleverser son avenir !

Peu de temps après la victoire d’Ivar contre Lagertha, il croise de nouveau la mystérieuse jeune femme. Cette fois, elle lui révèle enfin son prénom comme étant Freydis, qui ressemble étrangement à la déesse Freyja. Ivar y voit un signe des dieux, il lui demande devenir sa confidente et décide de l’épouser.

C’est ainsi que Freydis passe d’une esclave à une véritable reine viking. Cependant, un destin funeste attend cette courageuse et sage femme !

La funeste mort de Freydis dans la sérieVikings

Ivar le désossé est l’un des personnages les plus complexes de la série. Infirme et maltraité par le destin, un nouveau drame l’attend. Ne pouvant pas procréer, Freydis n’hésite pas à coucher avec un de ses serviteurs pour avoir un enfant.

Le malheur s’abat sur le couple lorsque l’enfant naît aussi avec une infirmité. Ne voulant pas refaire l’erreur de son père, Ragnar Lodbrok, Ivar tue son nouveau-né pour lui épargner une vie de souffrance. Seulement, Freydis entre dans une rage folle et décide de se venger de l’assassin de son unique fils.

C’est ainsi que la saison 5 de la série prend un tournant inattendu. Motivé par sa vengeance, Freydis se lègue à Björn Côtes-de-ferpour tuer Ivar. Dans une fin de saison pleine de retournements et de sang, Freydis avoue sa trahison.

Dans la scène la plus intense de la saison 5 de Vikings, Ivar l’étrangle en pleurant. Cette fois les rôles s’inversent et tout comme lors de leur première rencontre, il lui murmure qu’elle allait l’aimer à tout jamais.

Quoi qu’il en soit, Freydis demeure un personnage viking haut en couleurqui a marqué l’histoire nordique. Malgré des actes décrits comme affreux, cette Viking est l’une des premières exploratrices et skjaldmö de l’histoire. Pouvons-nous réellement la juger pour avoir essayé de se faire en place dans une société aussi brutale !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.