Björn Ier - Côtes-de-Fer

juillet 11, 2020

Björn Ier ou Côtes-de-Fer | L’histoire du plus grand conquérant viking !

Björn Ier ou Côtes-de-Fer | L’histoire du plus grand conquérant viking !

Les Vikings ont formé une civilisation surprenante, aux vaillants combattants et qui ne pouvait être arrêtée par rien ni personne. Le peuple scandinave a, non seulement, fait trembler toute l’Europe, mais aussi l’ensemble des royaumes de leur époque. Un roi viking en particulier était redouté de tous, le légendaire Björn Ier !

Björn Côtes-de-Fer, fils du roi mythique Ragnar Lodbrok, est celui qui a rendu les Vikings craints de tous. Aux côtés de son père et de ses frères, il mène avec succès des raids aux confins du monde.Selon les récits, Björn Ier est un chef viking féroce. Par ses nombreuses prouesses, il a forgé la légende des Vikings.

Entre récits et réalité, vous allez découvrir dans cet article l’histoire de Björn Ier. Celle-ci a étérelatée par des historiens réputés de maintes contrées, et discréditée par d’autres. Préparez-vous à retracer l’origine d’un des plus grands rois de l’époque viking.

Björn Ier ou Björn Côtes-de-Fer : le fils mythique de Ragnar

Björn Ier ou Björn Côtes-de-Fer : le fils mythique de Ragnar

Björn Ier, né entre l’an 840 et 845 apr. J.-C., est l’un des nombreux fils présumés du légendaire Ragnar Lodbrok. Il lui succède après sa mort en tant que roi de la Suède, sur laquelle il va régner jusqu’à sa mort l’an 876. Au cours de cette période, il va fonder la Dynastie de Munsö, une lignée mythique de rois suédois.

Tout comme la légende de Ragnar, l’histoire de Björn est entourée de flou et possède de nombreuses zones d’ombres. Toutefois, à l’inverse de ce premier, les historiens s’accordent sur le fait que Björn a bel et bien existé au IXe siècle. Seulement, beaucoup supposent au fait que les exploits qu’on lui attribue ne lui appartiennent pas en totalité, et viendraient seulement étoffer la légende et le mérite de sa lignée royale.

Pour pleinement discerner la complexité de ce personnage viking mythique, il faut remonter à ses origines. Ce n’est qu’en ayant ces informations critiques que l’on peut comprendre son ascension au titre de roi légendaire.

Les origines de Björn Ier Järnsida : un roi à la mère incertaine

Contrairement à la croyance populaire largement répandue, Lagertha ; la guerrière viking, n’est pas la mère de Björn Côtes-de-Fer. La série « Vikings » n’est pas une série historique, et n’a en réalité jamais prétendu l’être, d’où ses libertés scénaristiques.

En réalité, Ragnar n’a eu que 3 enfants avec Lagertha au cours des 3 ans de mariage. Leur fils se prénomme « Fridleif », tandis que les prénoms de leurs 2 filles demeurent inconnus.

La mère de Björn Ier diffère selon les sagas et les récits :

  • Dans la Ragnars saga loðbrókar: sa mère serait « Aslaug »ou « Kráka ». On prétend que c’estla fille d’un héros viking légendaire et d’une valkyrie.
  • Dans la Gesta Danorum : selon Saxo Grammaticus, Björn est le fils de « Thora Borgarthiort ». Celle-ci serait la descendante d’un jarl dont Ragnar gagne la main en combattant un serpent géant.

Selon « Ragnarssonaþáttr » ou « le Dit des fils de Ragnarr », Ragnar n’a eu que deux enfants avec Thora : Eiríkr et Agnar. Tous deux périrent très jeunes sous l’effet de la maladie. Après la mort prématurée de Thora, Ragnar se remarie avec « Aslaug »qui lui donnera ses enfants légendaires, dont Björn Ier.

Aslaug, la mère de Björn Ier au sang divin

Aslaug, la mère de Björn Ier au sang divin

La Ragnars saga loðbrókar raconte l’histoire d’Aslaug, une célèbre figure de la mythologie et du folklore viking. Elle serait selon certains auteurs une déesse Valkyrie qui a mené ce roi viking vers ses plus grandes victoires.

Aslaug, fille du légendaire héros viking Siegfried et de la valkyrie Brynhildr, est une jeune fille à beauté sans pareille. Elle a tout de suite été l’objet de convoitise de tous les grands Vikings. Pour la protéger, son grand-père « Heimer » lui façonne une harpe géante dans laquelle elle peut se cacher. Après la mort de ses parents, il s’éloigne du royaume avec elle grâce à sa harpe.

Heimer trouve refuge chez une famille de paysans. Seulement, la harpe dans laquelle se trouve Aslauga vite charmé ce couple. Croyant à tort que celle-ci recèle un trésor, ils tuent Heimer pour s’en emparer. Finalement, ils découvrent la petite Aslaug dans la harpe, et décident d’adopter.

Au bout d’un certain temps, ils se rendent compte que sa noblesse et sa beauté seraient un danger pour elle. C’est pour cette raison qu’ils lui donnent le nom de Kráka qui signifie « corbeau ». Ils la dissimulent ainsi pendant une longue partie de sa vie, jusqu’au jour où Ragnar apprend l’existence de cette femme à la beauté incomparable.

C’est ainsi que Ragnar demande la main de Kráka après qu’elle ait testé son intelligence et sa vivacité d’esprit. Ragnar Lodbrok a eu 4 fils avec son épouse Aslaug.Il s’agit de :

  • Ivar le Désossé;
  • Björn Ier ou Côtes-de-Fer ;
  • Hvitserk, dont l’unique mention figure dans le « Ragnarssonaþáttr » ;
  • Sigurd Œil de Serpent.

Kráka n’était pas une simple humaine. Elle possédait un sang divin qui lui procurait le pouvoir de clairvoyance. C’est grâce à ses conseils que Ragnar et Bjorn Ier ont réalisé leurs plus grandes victoires.

Thora Borgarthiort, la reine viking légendaire

Dans la Gesta Danorum, Saxo Grammaticus raconte une tout autre histoire sur l’origine de Björn Côtes-de-Fer.En effet, sa mère ne serait nulle autre que Thora Borgarthiort, la seconde épouse que Ragnar prit après Lagertha, et la fille de Herrauðr le roi de la Suède.

Pour avoir la main de Thora, Ragnar devait relever un défi de taille, celui de vaincre un « lindworm ». Il s’agit d’un serpent géant qui maintenait la princesse prisonnière dans son palais. Ragnar triompha de cette créature avec seulement une lance et des braies velues qui le protégeaient du venin et des morsures du serpent.

C’est au cours de cette aventure que Ragnar acquiert son fameux surnom : « Lodbrok », qui signifie « braies velues ». Un titre que portera après lui son fils, Björn Lodbrok.

Toujours selon la Gesta Danorum, Ragnar eut 7 fils avec Thora, faisant de Björn son 4e enfant. En plus de Ivar et Sigurd, les 4 autres frères de Björn Ier sont :

  • Rathbarth Ragnarsson ;
  • Dunwat Ragnarsson ;
  • Agner Ragnarsson ;
  • Halfdan Ier Ragnarsson.

Les exploits de Björn Côtes-de-Fer à la guerre

Les exploits de Björn Côtes-de-Fer à la guerre

Dans les traditions danoises et scandinaves, le fils d’un roi viking doit faire ses preuves à la guerre. C’est pour cela qu’il devait mener l’armée et les flottes de son père au combat, afin de renforcer son autorité et sa valeur en tant que futur roi.

Quand Ragnar Lodbrok est devenu roi, il a envoyé son fils Björn hors du royaume. C’est au cours de l’été de l’an 855 qu’il est mentionné pour la première fois dans « Annales Bertiniani et de Fontenelle ». Avec l’aide et les conseils de son mentor Hasting, un Viking valeureux, Björn Ier mène la flotte de Ragnar à la victoire contre le royaume de Francie occidentale.

Au cours de cette même année, Björn, avec l’aide d’un autre grand viking Sigtrygg, remonte la Seine pour coloniser les terres de France. Ils élisent leur base près de la tombe de Givold pour mener leurs assauts et raids sur la ville de Paris. Ainsi, ils finissent par la piller entre l’an 856 et 857. Peu après, Björn construit un fort sur l’île d’Osselle en Normandie, et y mène ses missions pendant de longues années.

C’est au cours de ses nombreux raids et expéditions que Björn va acquérir son titre légendaire « Côtes-de-Fer ».

Signification et origine du titre de Björn « Côtes-de-Fer »

Björn Ier a mené de nombreuses batailles aux côtés de son père Ragnar. Il acquiert son épithète lors d’une querelle qui les opposa avec un souverain suédois, Sörle. Dans le champ de bataille, Björn inflige de très grands dégâts aux troupes ennemies sans se faire toucher aucune fois.

Selon les légendes Björn Ier, ainsi que ses frères, ont du sang de dieux vikingsqui coulent de leurs veines. Il provient à la fois de leur mère aux origines valkyries, et de leur père Ragnar, descendant direct de la lignée divine des « Alfar ».

Ainsi, tout le long du combat, Björn n’aura versé aucune goutte de sang. Il a été comparé à un guerrier viking à la puissance divine. On raconte qu’il tire sa force de ses côtes, ou de ses flancs, qui lui procurent une résistance de fer. Après cette bataille, Ragnar présente son fils à toute la Suède comme étant le Viking aux Côtes-de-Fer.

C’est ainsi que naît la légende du plus grand chef viking, Björn Côtes-de-Fer. Un guerrier qui peut à lui seul faire basculer le tournant d’une bataille en sa faveur.

Les autres conquêtes de Björn

La région de la méditerranée a connu de nombreux raids vikings menés par Björn et Hasting au cours de la période qui s’étend de 859 à 861. Ainsi, de nombreuses sources et textes provenant de France, de Normandie, du royaume arabe, irlandais et scandinave décrivent cette période comme la période de gloire des Vikings.

L’historien arabe « Ibn Idhari » décrit l’attaque des Vikings avec 62 navires sur la péninsule ibérique. Cette victoire permet à la flotte menée par Björn Ier de traverser le détroit de Gibraltar, pour ainsi piller presque toute la méditerranée :

  • La première région à se faire attaquer aura été le sud de la France. Ils décident de s’y installer pour passer l’hiver ;
  • Ils ont ensuite envahi l’Italie et ont pris possession de la ville de Pise et de la Sicile.

Seulement, au cours d’une terrible tempête la flotte viking de Björn subit de lourdes pertes. Plus de 40 bateaux vont couler dans la méditerranée avec tous les trésors qu’ils possèdent. Pour rassembler les forces restantes, le mentor de Björn, « Hasting », le conseille de retourner sur la péninsule ibérique, et de planifier la suite des raids et des expéditions.

Ceci leur permit de se défendre contre la flotte du royaume arabe notamment. Par la suite, ils ont progressé dans la conquête de l’Italie, où ils se sont approprié les richesses des plus grands monastères.

Björn Ier : le successeur légitime de Ragnar Lodbrok

Björn Ier : le successeur légitime de Ragnar Lodbrok

Selon les récits, lors de ses derniers jours Ragnar Lodbrok est devenu trop confiantet se croyait invincible. C’est ce qui va le mener à sa perte lors son dernier raid sur l’Angleterre. Malgré les avertissements de Kráka ou Aslaug qui avait prédit sa défaite, Ragnar mena tout de même cette dernière expédition avec seulement deux bateaux.

Ragnar a été fait prisonnier par le roi anglais Ælla de Northumbrie. Il perd la vie dans un cachot plein de serpents, où il succombe à leurs morsures et leur venin. Pour le venger, Björn Ier et ses frères préparent un plan qui va mener à la chute du roi Ælla.Ils le torturent par un rituel viking sanguinaire qui se nomme l’aigle de sang.

Le nouveau roi de la Suède

Après la mort de Ragnar, son royaume fut divisé entre ses fils légitimes. D’après le « Dit des fils de Ragnarr », Björn Ier est devenu maître de « Uppsala » et roi de la Suède. Après cet événement, les mentions de Björn dans les sources historiques sont rares, et personne ne sait comment ce grand chef viking est mort. On dit qu’il a vécu des jours paisibles jusqu’à ses derniers souffles.

Sa légende se perpétue à travers ses deux fils, deux grands guerriers et rois vikings.

Le fondateur de la dynastie Munsö

Björn Ier Järnsida est le fondateur de la plus grande lignée de rois vikings. Sa descendance va régner sur la Scandinavie jusqu’au XIe siècle. Ragnar et son père Sigurd sont les premiers de cette lignée, qui se perpétue à travers les fils de Björn :

  • Éric II Björnsson qui succède à son père en tant que roi de la Suède. Il aura à son tour deux fils qui régneront sur le pays ;
  • Refil Björnsson, un grand guerrier viking aux nombreux exploits. Son fils, Éric III Refilsson, devient le nouveau roi de la Suède après la mort de son oncle.

La dynastie de Munsö va régner sur la Suède et l’ensemble du royaume nordique tout le long de l’âge viking, c’est-à-dire pendant plus de 200 ans. De nombreux historiens affirment que les sources islandaises ont beaucoup étoffé cette lignée, pour ajouter plus de prestige et de gloire à leurs rois.

L’histoire de Björn Ier, cette figure viking emblématique, est à l’image de son père Ragnar. Ce fut un roi aux origines incertaines qui était à l’origine de la gloire de tout un peuple.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.