Boucles D'oreilles Vikings

Envie d’arborer des boucles d’oreilles vikings ?

Notre sélection de boucles d’oreilles vikings vous permettra de rayonner au milieu de vos proches. Représentant la mythologie nordique, ils seront un excellent moyen de leur rendre hommage. Optez pour Thor et son marteau Mjolnir. Ou alors misez sur un modèle rappelant les loups Geri et Freki.

Si vous préférez les bijoux qui rappellent les boucles d'oreilles scandinaves, notre choix de produits contentera chacun d’entre vous.

Fabriqués avec des matériaux de qualité, nos artisans s’appliquent soigneusement à proposer des bijoux de grande qualité, alliant beauté, qualité irréprochable et impressionnante légèreté.

Notre collection regroupe de petits et grands modèles, avec spirale, crochet et avec ou sans fermoir. Homme et femmes, il y en a pour tous les styles et pour tous les goûts !

L’origine ancienne des boucles d’oreilles

Portées aujourd’hui en guise de décoration, les boucles d’oreilles n’ont pourtant toujours pas eu cette signification à travers l’histoire.

Actuellement, le lobe d’oreille est le plus ancien endroit du corps humain à subir des transformations. Les plus vieilles boucles d’oreilles ont été découvertes lors d’une fouille dans la ville de Chifeng, en Mongolie. Appartenant à la culture Xinglongwa, elles auraient entre 7500 et 8000 ans et sont en pierre de jade. Seulement, à ce moment, pas de lobe d’oreille percé, les boucles d’oreilles se pinçaient seulement.

Au sein du peuple mongol, il y a donc plusieurs siècles, les boucles sont si lourdes que les femmes voient leurs lobes d’oreilles se distendre ou se déchirer. Elles considèrent que cela vaut la peine puisqu’en plus des atouts de séduction, les boucles permettaient d’affirmer le statut social et la richesse.

Dans cette partie du monde, les bouddhistes ont une signification semblable pour les bijoux d’oreilles. Selon la légende, Bouddha était un prince de haut rang. Il affichait son statut grâce à ses bijoux et notamment les boucles d’oreilles, de très grande taille. Lorsqu’il décide d’abandonner cette vie privilégiée, il retire ses bijoux mais ses lobes rappelleront à jamais cette période. D’ailleurs, les statues de Bouddha ont notamment les lobes étendus.

Des traces encore plus anciennes de la présence des boucles d’oreilles dans la culture humaines se trouvent dans l’Exode. Dans ce livre biblique, lors de l’épisode du veau d’or, il est dit que, pendant que Moïse était au sommet du mont Sinaï, les Israélites demandent à Aaron de leur façonner un dieu. Celui-ci leur demanda alors d’offrir les bijoux de leurs femmes et enfants, dont les boucles d’oreilles.

En Egypte Antique aussi, ces objets de décoration sont présents également. On sait que les pharaons et leur peuple étaient très friands des bijoux. Colliers, bagues décoraient notamment les pharaons dans leurs tombeaux. Au cours de cette civilisation, les femmes portaient des boucles d’oreilles en or. L’aspect esthétique comptait énormément.

A Rome, dans un pays qui aujourd’hui possède une certaine place dans la mode, les boucles d’oreilles font partie des ornements portés par les femmes. De fabrication simple, l’or est très apprécié par les classes aisées lors des premiers siècles de la République. La loi Oppia est même votée pendant la deuxième guerre punique pour freiner l’enthousiasme des Romaines, qui portaient alors trop de bijoux.

A l’époque classique, dans la capitale italienne, les Romaines portaient alors les boucles d’oreilles par deux ou trois. Elles avaient finalement un grelot en dessous des oreilles. Sous l’empereur Auguste, les classes populaires arborent des modèles fabriqués en cornaline ou en fausses pierres précieuses. Mais le retour du général Pompée va créer la mode des boucles d’oreilles en perle, qui ne peuvent pas être imitées.

Les boucles d’oreilles chez les Vikings

Dans la civilisation nordique, toutes les formes de bijoux étaient importantes. Les vikings appréciaient particulièrement les colliers, bracelets et bagues. Les boucles d’oreilles faisaient également partie des bijoux portés. C’est, comme chez les autres cultures, un moyen d’embellir sa robe, sa tenue. Mais pas seulement.

Dans la culture viking, les bijoux ont plusieurs significations. C’est une marque qui permet d’affirmer sa place dans la société. Bien que les hommes vikings aimaient porter des bijoux, ils n’arboraient pas de boucles d’oreilles. Ce type de bijoux est donc réservé aux femmes.

Les reines vikings et autres femmes ayant une place importante dans la société portaient des boucles d’oreilles. Par ces bijoux, elles pouvaient rayonner parmi les siens et ainsi montrer qu’elles étaient les femmes les plus importantes de leurs villages. Il faut cependant savoir que les boucles d’oreilles étaient plus rares que les colliers, bagues ou autres bracelets. Cela peut s’expliquer par le fait que ce type de bijoux était porté par les femmes importantes, qui étaient alors peu nombreuses.

Leur maîtrise de la forge permettait aux artisans de fabriquer de belles pièces, avec une bonne dose de petits détails. Pour créer de tels bijoux, les fabricants vikings utilisaient du bronze et de l’argent. Mais ils pouvaient aussi opter pour du verre, afin de créer quelque chose d’unique. Les pièces de grande facture étaient réalisées en or. Dans le Nord de l’Europe ont été retrouvé des boucles d’oreilles Viking, du 12ème siècle, de 22 carats.

Boucles d'oreilles Viking
Boucles d'oreilles viking en or 22 carats, Europe du Nord, du IXe au XIIe siècle. Image de la galerie Artemis

Chez les scandinaves, les bijoux comptent énormément. Comme dans d’autres civilisations du monde, les femmes vikings mettaient des boucles d’oreilles à leurs filles dès leur enfance. Pour un enfant, ce type de bijoux est alors fabriqué en or, un matériau rare pour ce type d’objet. Elles les gardent jusqu’à l’adolescence, moment où les filles peuvent alors changer eux-mêmes leurs bijoux.

Boucle D'oreilles Scandinave

 

Pour se convaincre de leur importance, il faut savoir que les bijoux ont une forte valeur sentimentale. Lors de mariages par exemple, les vikings s’offrent des bijoux, tels que les boucles d’oreilles d’une mère à sa fille. Transmis de génération en génération, les ornements vikings sont souvent liés à des souvenirs romantiques. Ce sont aussi de véritables porte-bonheurs dont les femmes ne se séparaient pas.

Enfin, comme tous les autres bijoux, les boucles d’oreilles pouvaient également servir comme monnaie au sein de la communauté scandinave. Le système de troc était très développé et l’échange contenant des amulettes ou bracelets était courant. Acheter un produit sur le marché pouvait donc se faire grâce aux boucles d’oreilles.

C’est pour cette raison que le peuple nordique accordait autant d’importance aux pillages qu’ils faisaient à travers l’Europe.

Des styles pour tous les goûts

Le peuple nordique apprécie les modèles de boucles d’oreilles avec une forte symbolique. Il était donc très courant de trouver de tels bijoux rappelant leurs dieux.

Mais il existe aussi des modèles de bijoux différents.

Historiquement, revenons au 10ème siècle. A cette époque, la boucle d’oreille est en forme d’anneau. Sur une extrémité est présente une boule alors qu’il y a une fine pointe sur l’autre pour faciliter l’introduction dans le lobe. La partie basse de l’anneau se compose d’une partie triangulaire et une autre creuse, donnant ainsi une impression de relief.

Autour des 11ème et 12ème siècles, les boucles d’oreilles présentent des formes animales, gravées dans l’or. Les formes d’oiseaux ont la cote car elles sont esthétiques. Mais c’est aussi un symbole de l’empereur.

Petit retour dans l’histoire avec un saut en Afrique. Ici aussi, la boucle d’oreille possède un rôle esthétique essentiel. Mais ce n’est pas tout. Les bijoux servent également à montrer sa richesse et son statut dans la société. Plus ils sont gros, plus on est riche.

Les boucles d’oreilles, visibles également sous forme d’amulettes sont présentes lorsque les femmes portent leurs tenues traditionnelles. Mais elles possèdent également un côté pratique insoupçonné. Il est bien connu que les femmes africaines transportent sur leur tête toute sorte d’objets en équilibre, bassines ou récipients. Pour ne pas tout renverser au sol, les boucles d’oreilles étaient alors utilisées comme balancier. Elles donnaient signe d’un éventuel déséquilibre et d’une chute à venir.

En Afrique, les bijoux accrochés aux lobes d’oreilles sont parfois particuliers. Il existe aujourd’hui plusieurs types de boucles d’oreilles selon leur style et méthode d’accroche :

  • Les puces : on a l’impression qu’elles flottent sur le lobe d’oreille. La fixation n’est pas visible mais elle existe, c’est une tige qui traverse l’oreille. Fabriquées en or ou argent, elles sont plutôt discrètes et s’apparentent aujourd’hui aux pin’s.
  • Les anneaux: ils peuvent être circulaires ou semi-circulaires. S’ils sont circulaires, ils sont creux et une mince fixation traverse l’oreille. Un pivot situé à l’avant et rabattu vers l’arrière fonctionne également. S’ils sont semi-circulaires, ils sont retenus par une poussette en métal.
  • Les crochets : ils sont constitués d’une tige en métal recourbée afin de faciliter l’accroche au lobe.
  • Les dormeuses : ressemblant aux crochets, les dormeuses possèdent une attache supplémentaire à l’arrière. Celle-ci n’est pas dissociable du reste de l’attache et peut pivoter. Elles sont souvent le support de boucle d’oreille longue.

Les femmes vikings utilisaient énormément les anneaux et puces, pour leur facilité de fabrication et d’accroche. D’ailleurs, savez-vous mettre correctement vos boucles d’oreilles ?

Comment mettre des boucles d’oreille?

Mettre des boucles d’oreilles nécessite forcément d’avoir les lobes d’oreilles percés. Aujourd’hui des pistolets perce-oreille existent mais les vikings et les anciennes cultures utilisaient une autre technique.

Ils utilisaient une aiguille à coudre pour percer puis plaçaient un objet souple derrière l’oreille pour stopper sa course. Pour rendre la cicatrisation meilleure, on plaçait directement dans le trou une boucle d’oreille.

Avant de mettre les boucles d’oreilles sur les lobes, il faut veiller à bien les préparer. Pour cela, rien de mieux qu’un nettoyage de celles-ci. Prenez un coton imbibé d’alcool puis faites glisser les boucles à l’intérieur. Cette étape va permettre d’éliminer les bactéries qui pourraient se trouver sur les boucles. Prenez donc le temps de faire cela à chaque fois que vous mettez les boucles d’oreilles.

Pour placer vos boucles d’oreilles, commencez par les mettre dans le trou de votre lobe. Faites glisser l’extrémité en faisant légèrement tourner le bijou sur lui-même. Enfoncez la boucle jusqu’à ce que l’avant de celle-ci soit positionnée comme vous le voulez.

Si le bijou a du mal à se positionner, n’hésitez pas à le lubrifier. Enduire le pic de vaseline peut faciliter sa mise en place. Une autre astuce consiste à tirer sur son lobe afin de faciliter l’insertion de la boucle d’oreille. En faisant cela, le trou s’élargit temporairement et il est donc plus facile de mettre le bijou à l’intérieur. À force de porter des boucles d’oreilles, il sera plus aisé et plus rapide de les mettre en place.

La dernière étape dépend du type de bijou que vous accrochez à votre oreille. De manière générale, il faut mettre le fermoir en place. Pour cela rien de plus simple, amenez la partie arrière du fermoir jusqu’au centre du pic en métal puis faites-le glisser. Si la boucle d’oreille est simplement montée sur un crochet, assurez-vous qu’il est bien fermé. Si c’est une boucle d’oreille créole, glissez l’anneau dans votre oreille jusqu’à sentir une partie lisse toucher votre lobe. Il suffit de refermer le bijoux puis de le tourner afin de positionner le fermoir derrière l’oreille. Utilisez un miroir si vous n’êtes pas sûr de sa mise en place.

Enfin, n’oubliez pas de ranger précieusement vos boucles d’oreilles dans un endroit sûr. Ce sont de si petits objets qu’il est facile de les perdre. Et avec le bonheur qu’ils apportent, il serait malheureux de perdre vos boucles d’oreilles vikings.