Midgard

juin 09, 2020

Midgard

Midgard : le royaume des hommes

 

La mythologie nordique est composée de plusieurs mondes différents. Parmi eux, il y a Midgard, dans cet article vous en apprendrez plus sur ce royaume fascinant! Qui n'est d'autres que celui des hommes. 

Au début de l’univers, on ne comptait que 2 mondes différents : Muspellheim, qui était très chaud et composé de braiser, et Niflheim, qui était à l’inverse givré et figé dans la glace. Aussi appelé monde de la brume, les rivières Elivagar sont celles qui donnent un peu de mouvement sur Nifheim.

C’est dans ces fleuves que le géant de givre Ymir est né. Il va ensuite donner naissance à un géant à 6 têtes, un couple de géants ainsi qu’une vache nommée Audhumla. Elle avait d’ailleurs de si gros pis que le lait qui jaillissait format 4 rivières. Audhumla donna naissance à Buri, qui engendrera lui-même Bor. Celui-ci donnera naissance aux 3 premiers dieux Ases : Odin, le plus grand des dieux, Vé, le dieu de la spiritualité et Vili, le dieu de la volonté.

Un jour, ces 3 trois frères ont voulu assassiner Ymir, le géant de glace. Il était tellement grand que le sang qui se déversait de son corps ont noyé tous les autres géants. Seuls Bergelmir et sa compagne survécurent, ce qui fait d’eux les ancêtres de tous les futurs géants. Après son meurtre, Odin, Vé et Vili transportèrent le corps d’Ymir au centre du monde de Niflheim, Ginnungagap.

À  ce moment, ils ont alors créé la terre avec sa chair, les mers et les lacs grâce à son sang. Les os servirent à créer les montagnes. L’ensemble de son corps a été utilisé pour construire quelque chose d’utile. Ainsi, son crâne servit à faire une voute céleste alors que sa cervelle était utilisée pour les nuages. Les dents et éclats de ses os devenaient des pierres et des rochers. Les sourcils de Ymir ont eux été utilisé pour fabriquer une muraille et se protéger des géants.

C’est donc grâce au corps du géant de glace qu’ont été créé les 7 autres mondes qui composent la mythologie nordique. L’univers et l’ensemble de ces mondes sont soutenus grâce à l’Yggdrasil, l’arbre de vie. Dans la chair d’Ymir, les dieux découvrirent notamment des êtres semblables à des vers. Les 3 frères leur ont donné une intelligence ainsi qu’une forme humaine : c’est de là que sont nés les nains. Quatre de ces nains sont placés à une extrémité des 4 coins de la voûte céleste. Nordri, Sudri, Westri et Austri ont donc donné leurs noms aux différents points cardinaux.

Selon certains textes nordiques, les nains avaient leur propre monde : Nidavellir. Il est aussi dit que les mondes originels de glace et de feu, Niflheim et Muspelheim, ne feraient qu’un. De cette création du monde est né le Midgard.

Midgard, une place centrale

 

Le nom Midgard a plusieurs sources étymologiques différentes. En vieux norrois, il apparaît comme Miðgarðr alors qu’en vieux saxon, l’équivalent du vieil allemand, c’est Middilgard qui apparaît dans l’Heliand, le poème de la vie. Ces formes sont issues du germanique commun : midja-gardaz. C’est un mélange de midja, qui signifie milieu, et gardaz, qui représente lui l’enclos.

En vieux norrois, le nom Midgard signifie l’enceinte du milieu. Des variantes existent sous la forme d’enceinte centrale. Le premier sens du mot est une référence à la position de la civilisation humaine au sein des 9 mondes.Il y a un autre sens relatif au mot Midgard. La première partie représente le milieu à l’horizontale alors la deuxième fait référence à la position verticale. Gard se retrouve également dans le nom Asgard, qui est le monde des dieux et des déesses Aesir.

Toutes les parties du corps de Ymir ont servi à créer la terre où la civilisation humaine habite. Ce royaume est présent au sein des 9 mondes mais est le seul visible par l’Homme. Il faut savoir que les autres, susceptibles de croiser Midgard, sont tous invisibles.

Etant donné sa place centrale au sein de l’Yggdrasil, le Midgard a été le premier royaume créé par les 3 dieux. Au niveau central, il y a également Jotunheim, le monde dédié aux géants. Les anciens textes de l’Edda de Snori situent ce monde à l’Est. Svartalfheim est l’autre monde qui occupe le milieu de l’arbre. Il est le domaine des Elfes noirs, les Svartálfar. Les nains y résident également, ce qui crée une confusion avec Nidavellir, l’autre royaume pour ces êtres.

Après la création du centre de l’univers, Odin, Vili et Vé décidèrent de créer 2 autres niveaux. Au-dessus de Midgard, il y a Asgard, domaine des dieux Ases et du Valhalla. Vanaheim est le royaume des dieux Vanes. Malgré la guerre entre les deux groupes de dieux, Vanaheim est présent dans l’Yggdrasil, cependant loin d’Asgard. Alfheim est le royaume des elfes de lumière. En-dessous de Midgard sont situés, au niveau inférieur, Muspellheim et Niflheim, pour le feu et la glace. Enfin, Helheim est le dernier royaume. C’est le lieu où vivent les morts qui n’ont pas été bons durant leur vie. Cela regroupe aussi les personnes mortes de maladie et de vieillesse.

Certaines sources et conceptions placent les royaumes différemment. Svartalfheim est plutôt au niveau inférieur alors que Muspellheim, le royaume du feu, est situé à côté du Midgard.

La place centrale de Midgard fait de ce royaume un point d’équilibre. Dans l’Yggdrasil, on le compare au tronc. Sa destruction engendrerait donc la coupe de l’arbre et la destruction du monde entier. Les mondes sombres en bas et ceux des divinités, situées plus haut, seraient donc séparés. Le Midgard occupe finalement une place centrale ainsi qu’une signification importante.

Un regroupement par paire

 

La particularité des mondes au sein de la mythologie nordique, c’est qu’ils peuvent être regroupés par paire. Ce regroupement est réalisé à l’aide de la signification opposée des différents royaumes. On obtient alors :

  • Muspellheim et Niflheimpour l’opposition feu/chaleur et glace/froid.
  • Vanaheim et Jotunheim pour l’opposition création et destruction.
  • Alfheim et Svartalfheim pour l’opposition lumière et obscurité.
  • Asgard et Helheim pour l’opposition mort guerrière et mort profane.

Étant le symbole de l’équilibre, Midgard ne peut donc pas être croisé avec un autre royaume Viking.

Le serpent de Midgard :Jormungandr

La terre et le monde Midgard sont constitués d’un vaste étendu d’eau. Dans l’océan, pourtant décrit comme étant impénétrable, on trouve Jormungandr, le gigantesque serpent des mers. Il est si grand qu’il peut entourer le monde avec son corps, parvenant même à se mordre la queue. Egir et Ran vivent dans les profondeurs aquatiques et tuent les marins malheureux.

Selon l’Edda de Snori, Jormungandr est le fils du Dieu de la malice Loki et de la géante Angrboda. C’est peu après sa naissance qu’Odin le jeta dans les eaux du Midgard. C’est à cause de sa croissance que le serpent atteignit une taille gigantesque et parvient à recouvrir tout le monde des hommes. La créature est donc aussi appelée le serpent de Midgard.

Le chapitre 34 du Gylfaginning décrit ce moment :

« Il jeta le serpent dans la profonde mer située tout autour des terres, mais celui-ci grandit tellement que, vivant au milieu de la mer, il entoure à présent toutes les terres et se mord la queue. »

En entourant le Midgard par sa gigantesque taille, Jormungandr protège le monde humain des autres individus voulant y entrer sans permission.Bien qu’opposé aux divinités importantes, il est donc un symbole de protection pour les hommes. Le serpent de Midgard est aussi à l’origine de tous les phénomènes marins que les Vikings ont connu durant leurs raids marins en Europe : tempêtes et raz-de-marée.

Si Odin l’a jeté dans les océans du Midgard à sa naissance, c’est parce qu’il savait qu’il possédait une grande puissance. Grâce à sa taille, il était craint par tout le monde et personne n’osait l’affronter jusqu’au Ragnarök. Seul Thor a osé lors d’une partie de pêche avec le géant des glaces Hymir. Il utilisa une tête de taureau pour attirer Jormungandr. Lorsque le monstre sortit de l’eau, Thor leva son marteau pour le frapper. Mais Hymir, effrayé par le lieu et le serpent, coupa la ligne. Le serpent s’en alla et Thor, furieux, poussa son collègue par-dessus bord pour le faire disparaître à jamais. La prochaine bataille entre les deux se déroulera lors du Ragnarök.

Une connexion avec Asgard

Avant d’aborder le Midgard durant la dernière bataille du Ragnarök, il faut évoquer la connexion du monde humain avec celui des dieux.

Saviez-vous que Midgard est nommé Mannheim (pour la « maison des hommes ») ? Cela est dû à une ancienne appellation où tous les royaumes possédaient un suffixe en -heim. Celui-ci signifie royaume ou monde dans le norrois viking alors que le suffixe -gardr correspond plutôt à enclos.

Le Midgard est donc le lieu où habitent les vikings. Ils se livrent à leurs occupations de pillages, de conquêtes de territoire, notamment celles d’Angleterre. Les vikings se battaient vaillamment avec leurs haches et leurs boucliers. Les plus guerriers et méritants d’entre eux étaient envoyés au Valhalla, le paradis des vikings, au sein de l’Asgard, domaine des dieux. Les Valkyries sélectionnaient donc les hommes amenés à devenir Einherjar.

Bifrost, qui signifie chemin scintillant, est le nom du pont qui relie l’Asgard au Midgard. C’est un arc-en-ciel en 3 couleurs. Parmi elles, la couleur rouge est un feu ardent. Si le Bifrost brûle constamment, c’est pour empêcher les géants de l’emprunter. Il est décrit comme étant plus solide que n’importe quel ouvrage. Cependant, Heimdall, dieu Ase, est le gardien de ce pont. L’ouvrage va notamment s’effondrer lorsque les fils de Muspellheim arriveront lors de la bataille finale du Ragnarök et le traverseront. Mais qu’arrive-t-il au Midgard pendant le Ragnarök ?

Le Midgard pendant le Ragnarok

Midgard pendant le Ragnarök

Les guerriers vikings Einherjar se préparent durant des jours au Valhalla pour la bataille du Ragnarök. Ils y affronteront les géants ainsi que d’autres monstres qui symbolisent les forces de la destruction.

Les manuscrits des Eddas décrivent la destruction du monde et donc du Midgard pendant le combat final entre différentes divinités. En effet, durant la bataille, ce sont Odin, Thor ou encore Freyr qui s’opposeront à Loki, Fenrir ou encore le serpent de Midgard.

C’est bien Jormungandr qui s’éleva des océans pour répandre son venin dans les terres et les mers lorsque son frère, le loup Fenir, se délivra. On note alors la montée des eaux et la submersion des terres. L’Edda poétique décrit ce moment :

« La menace arrivera de l’Austri, son bouclier levé,

Le ver de Midgard se tordra de rage,

Le Grand Serpent fouettera alors les vagues saisie par cette fureur. »

Le champ de bataille du Vigrid, de 100 lieues, sera notamment le lieu de l’ultime affrontement. C’est ici que le Midgard sera détruit et que toute forme de vie prendra fin. Les hommes périront, Fenrir tuera Odin, Heimdall et Loki s’entretueront. Freyr combattra le géant Surt mais sera tué car il n’aura pas son épée magique. Presque tous les participants trouveront la mort.

Quant à Jormungandr, il fera d’importants dégâts, à la fois sur les hommes et aux divinités. En effet, il mourra face à Thor, mais réussira à emporter le dieu du tonnerre grâce à son venin. Au bout de 9 pas, l’important dieu et son marteau tombent. Les eaux submergeront les terres, ce qui emportera le Midgard.

Dans le chapitre 52 de l’Vafþrúðnismál, troisième partie de l’Edda poétique, les récits décrivent ce qu’il arrive aux défunts humains du Ragnarök. Les demeures sont nombreuses et peuvent être bonnes ou mauvaises. Le chapitre 53 va expliquer le sort des dieux et de la terre. Le lieu d’habitation de l’humanité resurgira alors de la mer, ce qui marque le retour du Midgard, beau et verdoyant. Le couple d’humains Lif et Lifthrasir, qui s’était caché dans des bois pendant l’incendie de Surt, sera le seul survivant à la fin du monde prophétique. Le couple repeuplera alors Midgard.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.