Fenrir

août 16, 2020

Le loup Fenrir | Le loup géant de la désolation et de la fin des temps !

Le loup Fenrir | Le loup géant de la désolation et de la fin des temps !

La civilisation viking possède l’une des plus riches mythologies de l’humanité. Ce folklore scandinave regorge de récits et légendes plus surprenants les uns que les autres. De l’histoire de la création du monde viking, jusqu’à  sa destruction lors du Ragnarök. Il existe une créature fantastique dont la simple mention suscite crainte et inquiétude auprès des hommes et des dieux nordiques : le fameux loup Fenrir.

Selon les légendes, le loup Fenrir est décrit comme étant un monstre géant, dont la férocité n’aurait d’égal que la taille. Autrefois, animal de compagnie des dieux Ases, il est devenu prophète de l’apocalypseet déclencheur du Ragnarök. Selon cette même prophétie, il va ultimement tuer le dieu Odinet mener les neuf mondes à leur perte.

Dans cet article, on vous relate intégralement la légende du loup Fenrir. Découvrez enfin pourquoi cette créature nordique mythique est à la fois source de terreur et de respect pour les hommes et les dieux vikings.

L’histoire du Loup Fenrir : la créature viking de la désolation !

Le loup Fenrir est l’un des trois fils du dieu Loki, dieu de la malice et la sournoiserie. Bien que sa légende ne soit pas aussi longue que celle de certains dieux, Fenrir occupe un rôle majeuren mythologie nordique. Dès sa naissance, il est prédit qu’il va déclencher le Ragnarök, la fin des temps !

Les sagas nordiques décrivent Fenrir comme un loup à la taille et à la puissance incommensurables. C’est une créature dotée d’une force destructrice incomparable, souvent assimilée à celle d’un titan. Tous les dieux vikings, y compris le dieu Odin, le craignaient, à tel point qu’on l’ait surnommé le titan de l’apocalypse.

En réalité, Fenrir n’est pas un être maléfique, malgré le fait qu’il soit dépeint en tant que tel dans la culture populaire. Cette nuance subtile provient du fait qu’il n’existe pas de puissance du mal ou du bien dans la civilisation scandinave. Il n’existe qu’un fragile équilibre entre forces de création et de destruction, qui aboutissent irrémédiablement à des cycles de renouveau.

Pour pleinement comprendre l’histoire singulière du loup Fenrir, on vous retrace l’évolution de ce symbole viking selon les sources historiques antiques. Cet article vous fera voyager à travers le récit de cette créature mythique qui marque la fin et le renouveau du monde viking.

L’origine et la naissance du loup Fenrir

Fenrir est le dernier enfant du dieu Loki avec la géante de glace « Angrboda ou Angrboða ». Loki, être polymorphe doté d’immenses pouvoirs, n’était pas un dieu Ases initialement. Il ne fut élevé à ce rang qu’après avoir prouvé sa valeur à Odin.

Le dieu Loki avait du sang de géants qui coulait dans ses veines. C’est ce qui explique en partie sa sournoiserie et sa quête incessante de pouvoir. Ceci va le mener à enfanter avec sa maîtresse Angrboda, la géante porteuse de misère et de malheur, les trois créatures les plus effroyables du folklore viking.

Le loup Fenrir, avec ses frères et sœurs, représentaient un trop grand danger pour Asgard et l’ensemble de l’univers viking. Les Ases ont dû se réunir pour décider du sort à réserver aux trois enfants de Loki :

  • Jörmungandr, le serpent géant : désigné comme une abomination par les dieux, il fut jeté par Odin dans les océans de Midgard, la terre des hommes. Seulement, ce serpent survécut et devint si grand qu’il encercle toute la terre. Il est, aux côtés de Fenrir, l’une des créatures les plus redoutées de la mythologie viking ;
  • Hel, la déesse des morts : souveraine de « Helheim », le monde des damnés où elle fut exilée. Hel accueille dans son royaume toutes les âmes vikings qui n’ont pas eu de mort glorieuse au combat. Lors du Ragnarök, ils vont renforcer l’armée de géants de Loki contre celle des dieux Ases ;
  • Fenrir, le loup de la désolation : il posait le plus grand danger. Alors que Hel et Jörmungandr ont été bannis, Fenrir grandissait à une vitesse trop rapide pour être contrôlé. Il est vite devenu un loup géant, ou « jötunn », à la force indomptable.

C’est ainsi que commence la légende du terrible fils de Loki, le loup Fenrir, l’un des messagers du Ragnarök. Nous allons plonger plus en profondeur dans le reste de son histoire pour comprendre le titre qu’on lui a attribué. Cette créature viking controversée prédisait gloire à certains dieux, et désolation pour d’autres.

La signification de Fenrir et de ses nombreux noms

Le loup est un symbole omniprésent dans la culture viking. Selon l’Edda poétique et l’Edda de Snorri, la majorité des loups mentionnés dans la littérature nordique ne seraient que différentes versions et facettes de Fenrir. 

Il est principalement mentionné sous le nom de Fenrir, ou Fenris, qui signifient tous deux en vieux norrois « le loup des marais ». Ceci dit, d’autres appellations lui font référence :

  • Hróðvitnir,qui signifie « le loup glorieux ». C’est l’un des noms de victoire de Fenrir. Selon certaines hypothèses, il lui est attribué, car il va terrasser le dieu Odin à lui seul lors du Ragnarok ;
  • Vánagandr ou Vanargand est un nom qui lui fut attribué après qu’il ait été capturé et emprisonné. Sa gueule ouverte laisse s’écouler de la salive qui va créer au fil des âges une rivière appelée Van. C’est pourquoi ce nom signifie le « monstre de la (rivière) Ván » en vieux norrois ;
  • Garm ou Garmrest un chien-loup associé aux forces de destruction. On sait peu de choses sur lui, à part le fait qu’il se libère lors du Ragnarök, tout comme Fenrir. Cette analogie pousse à penser qu’il s’agit de l’une de ses nombreuses épithètes. En plus de cela, il est écrit dans le Grímnismál ; un poème de l’Edda poétique, que Garm est aux canins ce qu’Odin est aux dieux, c’est-à-dire le plus puissant être du peuple.

Les enfants de Fenrir, prophètes de la destruction

Skoll & Hati Les enfants de Fenrir, prophètes de la destruction

Dans la mythologie nordique, le soleil et la lune sont tous deux personnifiés en déesses. La déesse du soleil se prénomme Sól, tandis que celle de la lune est dénommée Máni. Selon l’Edda de Snorri et l’Edda poétique, les deux astres sont poursuivis inlassablement jour et nuit par deux loups géants :

  • Sköll : du vieux norrois « Traîtrise » ou « Moqueur ». Ce loup chasse la déesse Sól, personnification du soleil ;
  • Hati Hróðvitnisson,quant à lui, chasse la déesse Máni,personnification de la lune. Son nom signifie « Celui qui déteste » ou « L’ennemi ».

Dans l’Edda de Snorri, il est dit que ces deux loups sont en réalité les enfants de Fenrir ; cité ici sous son épithète Vánagandr, et d’une géante au nom inconnu. Sköll et Hati vont poursuivre cette chasse sans répit jusqu’au Ragnarök, où ils vont finir par dévorer ces deux corps célestes, ainsi que toutes les étoiles du monde.

Certaines sources stipulent que Sköll et Hati seraient en réalité d’autres noms de Fenrir, qui dévorerait une grande partie de l’univers lors du Ragnarök.

Le loup, un symbole sacré chez les Vikings

La civilisation viking est très liée à ses symboles mystiques. Le loup en particulier occupe une place spéciale dans le folklore nordique. Il incarne à la fois la force, la sauvagerie, le sens du devoir et la bravoure. Selon les légendes vikings, les guerrières qui portent des colliers et bracelets vikings du loup pouvaient invoquer sa puissance divine.

Même si Fenrir est perçu comme un être destructeur, il possède de nombreuses qualités qui font de lui un symbole respecté :

  • Sa loyauté envers son clan et sa famille : élevé par les dieux Ases, il est trahi puis emprisonné jusqu’à  la fin des temps. Son père Loki, son frère et sa sœur sont tous exilés un à un, à leur tour. C’est cette dévotion et soif de justice qui lui donne la force de vaincre Odin lors du combat final ;
  • Sa puissance sauvage et destructrice : même s’il ne l’a jamais utilisée contre les dieux, tous le craignaient. C’est la peur qu’il se rebelle contre Asgard, qui pousse les Ases à le leurrer et à l’emprisonner ;
  • Le désir de liberté et d’indépendance : Fenrir résiste et échappe à de nombreuses tentatives d’enchaînement. Ultimement, il cède à la vanité et se fait emprisonner par un lien magique que nul ne peut défaire. Depuis, il essaye désespérément de regagner sa liberté et devient un symbole viking de résistance et de persévérance.

Le loup est aussi l’un des symboles d’Odin et des dieux scandinaves. Le dieu Odin est protégé par deux loups, Freki et Geri, qui l’accompagnent dans tous ses combats. Il existe également une troupe parmi l’armée d’Odin qui regroupe les guerriers les plus redoutés d’Asgard, les ulfhednar : des guerriers qui sont habillés en peaux de loup.

Par ailleurs, certains guerriers vikings peuvent invoquer la puissance de l’esprit du loup. On les connaît sous le nom de Berserkers. Quand ils invoquent leur esprit animal, leur force et leur bravoure sont décuplées sur le champ de bataille.

L’emprisonnement du Loup Fenrir par les dieux

L’emprisonnement du Loup Fenrir par les dieux

De tous les enfants de Loki, Fenrir est le seul qui surpasse les dieux vikings en puissance. Un être doté d’un tel pouvoir ne pouvait qu’être de mauvais augure. Les craintes et les doutes des dieux Ases sont confirmés par la prophétie de la Völuspá, une sorcière possédant des dons de voyance.

Selon cette prophétie, Fenrir serait le plus grand ennemi des dieux et de l’humanité. Lors du Ragnarök, il va commencer par dévorer les cieux et tous les astres célestes, et finir par tuer le dieu Odin lui-même. Il n’en fallait pas plus pour convaincre les Ases d’emprisonner Fenrir.

Enchaîner le terrible loup Fenrir n’était pas chose facile, même pour les dieux. C’est pour cette raison qu’ils ont mis au point un subterfuge qui vise à convaincre Fenrir que tout cela n’était qu’un simple test de force. Fenrir, voulant gagner le respect des dieux, accepte d’y participer :

  • Pour commencer, les meilleurs forgerons des Ases ont fabriqué des chaînes surpuissantes, qu’ils nomment Loeding. Fenrir arrive à les détruire par un simple coup de patte ;
  • La seconde fois, ils fabriquent des chaînes cent fois plus résistantes que les premières, les Dromi. Pour le plus grand malheur des dieux, Fenrir arrive à les briser sans le moindre effort. Après ce second essai, les Ases comprennent qu’ils ne pourront pas l’emprisonner à eux seuls ;
  • Le dieu Odin, roi des Ases, charge les nains de Svartalfaheimr de fabriquer des chaînes magiques, les Gleipnir. Seulement, Fenrir se méfie de ce lien qui avait l’aspect d’un fin ruban de soie. Il accepte de se soumettre à cette épreuve, à la seule condition qu’un dieu mette sa main dans sa gueule en gage pour pouvoir se libérer. Le seul dieu qui eut le courage de la faire est le dieu Týr, qui paye de son bras le prix de l’emprisonnement de Fenrir.

Les chaînes Gleipnirarrivent enfin à emprisonner Fenrir. Elles sont attachées à un rocher sur l’île de Thviti, suitée au fin fond du monde. Pour le punir d’avoir arraché le bras de Týr, les dieux Ases lui enfoncent une épée dans la gueule.

Le loup Fenrir et le Ragnarök

Le loup Fenrir et le Ragnarök

Lors du Ragnarök, la fin des mondes, toutes les chaînes vont se briser. Le dieu Loki et ses enfants vont enfin être libres. À la tête de son armée de géants, Loki va mener une guerre sanguinaire contre les dieux Ases. La créature la plus terrible du Ragnarök est sans équivoque le loup Fenrir.

Selon l’Edda de Snorri, Fenrir va dévaster à lui seul une grande partie du monde. Rien qu’en ouvrant sa gueule, il va raser la terre en utilisant sa mâchoire inférieure et avec sa mâchoire supérieure il va avaler le ciel.

Lorsque la bataille entre dieux et géants battra son plein, Fenrir va avaler le dieu Odin. Vidar, fils d’Odin, va venger la mort de son père en tuant Fenrir. Le récit de la mort de Fenrir diffère selon les sources :

  • Dans l’Edda poétique, Vidar transperce le cœur de Fenriravec une épée ;
  • Tandis que l’Edda de Snorri stipule que c’est la gueule du loup qui va être déchirée en deux par Vidar.

Au terme du Ragnarök, une grande partie de l’univers sera détruite. Cependant, très peu de temps après, les terres et les océans vont se régénérer et retrouver toute leur splendeur. Un nouveau monde va naître pour les survivants du Ragnarök !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.